Rocio Restrepo – Parlons nous, les femmes !

Fondatrice et directrice de l’Association découvrir.

Colombienne d’origine et réfugiée politique, Rocio Restrepo n’a jamais baissé les bras depuis son arrivée en Suisse. Et ce, malgré de nombreux obstacles: méconnaissance de la langue française, un manque de reconnaissance de ses diplômes et de son expérience, l’isolement, etc.

Après avoir terminé ses études en psychologie à l’Université de Genève, elle a fondé et dirige actuellement sa propre association dédiée à l’insertion professionnelle des femmes migrantes qualifiées « Découvrir ».

Dès lors, elle marie son expérience de 28 ans dans le management avec ses connaissances dans le domaine social. En ce moment, elle gère une équipe de 20 personnes.

« Quand je suis arrivée en Suisse je n’étais pas la même, j’étais une autre personne, je n’étais pas sure de moi, je n’étais plus dans mon territoire. Cela m’a amenée à sortir : il fallait que je fasse quelque chose pour moi et pour les autres », se confie-t-elle. ​ Pour en arriver là, elle a traversé des périodes très compliquées. « Ca été très dur : pendant la nuit je nettoyais une banque et pendant la journée j’allais à l’université, et en plus je m’occupais de mes enfants » dit-elle.

« Étant donné que je ne trouvais pas ma place en tant que professionnelle, j’ai dû la créer ».

Une année après sa création, Découvrir a reçu 40 femmes et aujourd’hui, l’association accompagne dans le chemin de l’insertion professionnelle entre 500 et 700 femmes par année et dans plusieurs cantons romands.

Réalisation Association A la Vista, 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *