Edward – Le mystère de l’homme à la gameboy

Mais à quoi joue donc l’homme à la Game Boy ? C’est la question qu’Edward et ses amis vont se poser durant plusieurs jours. Au-delà même d’assouvir leur curiosité, la petite bande va également passer son temps à débattre sur le titre qui, selon eux, représente le mieux la Game Boy, celui sur lequel le joueur peut encore aujourd’hui prendre du plaisir. S’il n’en fallait choisir qu’un seul, de quel jeu s’agirait-il ?

Un grand merci à Axel et Basile pour leurs participations. Allez jeter un œil à leur chaine Youtube :
https://www.youtube.com/channel/UCxHn…

Rétro découverte – Populous

Paru en 1989, Populous est considéré comme un titre fondateur des jeux de gestions. Le jeu apporta notamment bon nombre de mécanismes innovant encadrés par un concept révolutionnaire. Le joueur incarnait une divinité qui avait pour but de convertir le plus de fidèles possibles. Il pouvait ainsi influencer la population contrôlée, mais également transformer le terrain ou encore provoquer des catastrophes naturelles. Le titre de Peter Molineux semble avoir tout de même bien mal vieilli lorsqu’on le compare aux softs d’aujourd’hui.

Edward – ISS, vers la coupe du Monde !

Développé par KCET, le jeu de football, après le passage d’ISS Pro Evolution, n’a plus jamais été le même. À l’époque, le titre de Konami s’est en effet forgé une forte réputation au vu des nombreuses améliorations apportées : un équilibrage entre simulation et Arcade, du jeu basé sur la construction, des comportements plus réalistes, etc. Le manque de licences officielles faisait également le charme de cet opus, tout le monde se souvient en effet de Canavero, V. Niselroj, D. Blagio ou encore Bartaiz

Rétro découverte – Altered Beast, clash chez les Edward

Jeu paru en 1988 sur borne d’arcade, Altered Beast s’est vu porté notamment sur Mega Drive. Le Beat’m up, cher à votre chroniqueur, a fait naître en lui un dilemme moral. Le titre de Sega semble avoir assez mal vieilli, et le joueur qu’il est aujourd’hui s’est doté d’une vision quelque peu moqueuse envers le titre de son enfance. Mais alors quelle impression doit primer ? La première qu’il a eue étant jeune lors de la découverte du jeu ou celle du gamer d’aujourd’hui, aguerri et sûr de son avis expérimenté ?

Rétro découverte – L’histoire de Thwomp

Les Thwomps apparus pour la première fois dans Super Mario Bros. 3 sont devenus, par la suite, des ennemis récurrents des jeux Mario. En effet, ces ennemis de taille aléatoire au teint grisâtre ont pour seul objectif de vous écraser sans prévenir si vous aviez le malheur de passer en dessous d’eux. Généralement équipé de pics qui entourent tout leur corps rocheux, il est préférable pour les joueurs de l’éviter au plus vite pour ne pas précipiter leur chute et voir sur l’écran marqué le fatidique Game over.

Rétro découverte – L’histoire de Spyro

Spyro a connu ses débuts en 1998, quatre ans après la fondation du studio Insomniac Games, à l’origine du titre. Le succès est fulgurant, Spyro plonge le joueur dans un univers coloré avec de nombreux personnages fantaisistes attachants et un gameplay complet et diversifié. Mais la série ne s’arrête pas en si bon chemin, le deuxième et troisième opus font figure de suite irréprochable tant la qualité demeure au rendez-vous. Cependant, le jeu durant les années 2000, délaissé par le studio, fit quelque peu plonger ce dernier dans l’oubli.

 

Rétro découverte – L’histoire de Duke Nukem

Lors des débuts de l’ère 3 D, Apogee Software a pris le train en marche en observant le succès incroyable de DOOM en créant Duke Nukem 3D. Le studio renommé alors 3D Realms réalise en collaboration avec Ken Silverman l’un des jeux les plus adulés de l’époque notamment réputé par sa dimension humoristique et subversive. Seulement l’histoire du Duke, après ce monumental succès est jalonné d’embuche, s’essayant à divers genres sans jamais vraiment retrouver sa superbe.

Rétro découverte – Cranky Kong est-il Donkey Kong?

Cranky Kong, vieux sage aigri qui apparaît pour la première fois dans Donkey Kong Country cache, sous ses traits prononcés, un lourd secret. Heureusement pour vous, Edward est là pour vous élucider le mystère qui entoure ce personnage, qui au premier abord, semble très secondaire. Ainsi, à travers l’histoire de la série Donkey Kong, un vieux manuel poussiéreux et un studio (Rare) qui perd la franchise, le passé, le présent et le futur semblent s’entremêler. Fils temporels que cette chronique compte bien démêler.