Le festin vert – Plantain

Le Festin Vert est une web-série documentaire qui propose de découvrir des plantes sauvages comestibles.

Episode 3 – Plantain

Écrit et Réalisé par Paul Perret-Gentil
Une Co-Production ERACOM

Suivez le Festin Vert sur Facebook : https://www.facebook.com/lefestinvert/

En savoir plus :

Françoise Marmy :
http://www.marmyplantes.com/

Sylvie Ramel :
http://www.cuisinevegetale.ch/

Maria-Luisa Wenger :
http://www.doubsdenature.ch/

François Couplan :
http://www.couplan.com/

Christophe Perret-Gentil, Herboristerie Ariès :
https://www.aries-herboristerie.com

Cédric Gigon, Restaurant O Vertige :
http://www.o-vertige.ch/

Les Andes, toute une histoire – Jean Pichon

7ème conférence et film d’Annie & Jean Pichon

Suite à leur rencontre avec un jeune docteur en géologie et spécialiste des Andes, Annie et Jean Pichon sont repartis avec leur caméra, pendant un an et demi, filmer la cordillère, et tenter ainsi de répondre à deux questions: « pourquoi les Andes existent-elles » et « quels sont les effets de leur soulèvement dans plusieurs lieux d’Amérique du Sud ».

Un documentaire minutieux, aussi riche d’informations que d’images magnifiques.

La vallée d’Aulps

Documentaire amateur tourné en automne 2012 dans la vallée d’Aulps, Haute-Savoie. Loin des stations de skis et des circuits touristiques, une petite visite guidée à travers cette région de montagne si peu connue.

Tourné en caméra embarqué, ce petit film n’a comme seule prétention que d’offrir un rapide voyage à travers cette superbe vallée.

Un film de Florian Stoppa

Temps de rencontres

Court-métrage documentaire, 2007
Réalisé par Laura Grandjean et Christine Bugnon, auto-produit dans le cadre de l’EESP, distribué par Owl Productions

A Lausanne, au travers de six parcours de vie, ce court-métrage aborde les thèmes de la migration et ces rencontres nous amènent à nous questionner sur notre « identité » et sur les diversités culturelles qui nous entourent et peuvent parfois engendrer des confrontations racistes.

Status Saisonnier

https://www.youtube.com/watch?v=HMXy9m8emCo

Dès l’après-guerre, la Suisse a largement fait appel à une main-d’œuvre immigrée venue des pays du sud de l’Europe, d’Italie d’abord puis d’Espagne et finalement du Portugal et d’ex-Yougoslavie. Bon nombre d’entre eux furent soumis au statut de « saisonnier », un statut unique en Europe et particulièrement inique: en effet, la durée du séjour était limitée à neuf mois avec retour obligatoire dans le pays d’origine les trois autres mois. Le travailleur ne pouvait changer d’emploi, il ne pouvait avoir son propre logement qui lui était procuré par l’employeur et n’avait pas le droit de faire venir conjoint et enfants. Ainsi des dizaines de milliers de personnes furent logées dans des conditions précaires, principalement des baraques, et subirent des conditions de travail particulièrement dures, surtout dans la construction mais aussi dans l’hôtellerie et l’agriculture. Ce n’est qu’à la faveur d’un accord avec l’Union européenne sur la libre circulation des personnes que ce statut a été aboli en juin 2002.
Ce film est exclusivement constitué à partir d’archives des magazines que la TSR a réalisé sur ce sujet entre 1960 et 1990. Il révèle une page particulièrement sombre de l’histoire de la Suisse moderne qui a bâti sa prospérité au mépris du respect le plus élémentaire de la dignité humaine.

Réalisé avec la collaboration de Claude Muret Montage Alex Mayenfisch Mixage Denis Séchaud Production Télévision suisse romande - Irène Challand Production exécutive Alex Mayenfisch / Climage