Permis Valable

Keerthigan Sivakumar est arrivé en Suisse il y 8 ans.
Il a du partir tout seul du Sir-Lanka à l’âge de 19 ans, et quitter malgré lui son pays et sa famille.
Aujourd’hui, Keerthigan Sivakuma est réfugié politique, grâce à son permis de séjour valable il a pu suivre sa formation professionnelle à l’Ecole romand d’art et communication ERACOM et réussir son projet de vie.
En étant réfugié politique il ne peut pas rentrer dans pays d’origine et voir sa famille.
Face à caméra, il partage avec nous des moments très émotifs et privilégiés. Il raconte son parcours et ses ressentis lorsqu’il écrit une lettre à sa mère.
Un parcours incroyable, avec pleins d’obstacles et au même temps pleins d’espoir.
Le Sir-Lanka est ici à la fois si loin et si prêt. Nous partons découvrir le Sir-Lanka grâce à la musique extraordinaire du compositeur de Ilaiyaraaja et la poésie de Thirukkural.

Réalisation: Violeta Ferrer
Association A la Vista 2017.

Un film réalisé avec le soutien du canton de Vaud et le Bureau cantonal pour l’intégration des étrangers et la prévention du racisme (BCI).

Parole de jeunes à l’égard du racisme !

La vidéo participative offre un espace de parole et enrichit l’expérience des participant.e.s, comme celle du public. Pour cette semaine d’actions contre le racisme 2017, des jeunes des quartiers lausannois de la Bourdonnette, des Bergières, de Grand-Vennes et des Boveresses partagent leur vision du racisme et des médias.

Réalisé par Claudia Pessina,Yohana Ruffiner, Keerthigan Sivakumar et Yesica Felipe de Metis’Arte

 

 

Voix d’exils, un autre regard sur l’asile en Suisse

Comprendre ce qu’est Voix d’Exils en moins de 8 minutes : c’est le défi qu’a brillamment relevé Keerthigan Sivakumar, requérant d’asile d’origine sri-lankaise, qui s’est attelé à la production d’un film sur le blog. Après plusieurs mois de tournage, en 2013, lors desquels il a suivi les trois rédactions de Voix d’Exils, Keerthigan Sivakumar a finalisé ce projet exigeant à l’aide d’une équipe motivée. Visionnez en primeur le film en cliquant sur les liens qui se trouvent dans l’article.

Passionné de cinéma et membre de la rédaction vaudoise de Voix d’Exils, Keerthigan Sivakumar s’est lancé dans la production d’un film sur le blog en mars 2013. Un défi d’envergure, car Voix d’Exils ne disposait ni du matériel adéquat, ni des compétences techniques pour mener à bien ce projet. Sa proposition a été accueillie très favorablement par les membres des différentes rédactions cantonales, ainsi que par plusieurs partenaires qui n’ont pas hésité à lui apporter leur soutien. Donner en priorité la parole aux membres des rédactions pour qu’ils racontent leur expérience du blog, mais aussi leur expérience de requérant d’asile en Suisse, telles sont les axes qui ont guidé les choix artistiques de l’auteur: des portraits serrés, des plans fixes sur des regards qui en disent long, des lèvres qui racontent. Pour Keerthigan Sivakumar, en plus de présenter le blog Voix d’Exils, ce film porte aussi un message plus général qu’il adresse aux spectateurs: «Ne préjuge pas qui je suis avant de me connaître. Je suis comme tout le monde. Regarde-moi comme une individualité et ne me réduis pas à une catégorie.»