Jean-François Meylan

Jean-François Meylan était-il poussé par la curiosité lorsqu’il a passé pour la première fois le mur aux fleurs de lys le 5 septembre 1941 ? Est-ce un effet du hasard s’il s’est retrouvé devant la parte de la maison foraine, située non loin de Chapelle-des-Bois, habitée par Victoria Cordier, sa mère et ses deux sœurs ? Peu importe d’ailleurs. Toujours est-il que cette première rencontre a été le point de départ d’une filière d’évasion active entre Sous-le-Risoux et Le Campe en passant par l’Hôtel d’Italie. Si Fred Reymond a souvent amené du monde jusqu’à sa maison hospitalière située au-dessus de l’hôpital, Jean-¬François et sa sœur Georgette ont fait de même en empruntant à peu de chose près le même itinéraire.

Interview de Jean-François Meylan, pour la sortie de son livre, Recits du dernier témoin.

Questions Réponses Les changements de logements

M.Philippe Meyer, responsable de la FLCL et des membres de l’association des habitants de la Bourdonnette (Jean-François Meylan, Monique Gachet et Mme Schneider) se sont rencontrés au studio de TVB afin d’essayer de répondre aux habitants aux questions sur les possibilités de changer d’appartements subventionné en fonction du nombre de personnes, comment passer d’un 3 pièces a un 4 pièces etc…

Quoi no30

Quoi du jour? – 1er homme dans l’espace le 12 avril 1961

Quoi à la Bourdo? – Annonce de la fête de quartier – Les kids vont au
théatre.

Qui comme invité? – Bertrand Rey, photographe au Temps, donne
des cours au centre de la Bourdo.

Quoi ailleurs? – Festival de film documentaire « Visions du réel » du
18 au 24 avril. – Invitations pour le cique Nock.

Quoi à TVB? – M. Meylan met des sketches à disposition. – M. Anex
met à disposition le magazine « Bon à savoir ». – Ouverture d’une
médiathèque à TVB.