Kala feat. Sim’s – Je suis

Réalisation: Flavio Sanchez

Régie: Fabrice Meuwly

Assistant tournage: André Parreira

Opérateur drone: Mohamed Ajmi

Figurants: Rémy Ségur, Laeticia Berset, Benjamin Bieri, Louka Lenoir, Fabrice Meuwly, Jenifer Arredondo et Marc Ropraz

Nous remercions le restaurant « Le Tunnel » à Fribourg pour le prêt des locaux.

Rétro découverte – Les Sims, ma colloc’ de rêve

Voilà 18 ans que Les Sims ont vu le jour. Cette simulation a donné la possibilité à ses joueurs de changer leur vie…du moins virtuellement. En 2001, le succès du titre édité par Electronic Arts est au rendez-vous ; avec plus de 6,3 millions de copies, le jeu devient, à l’époque, le plus vendu de l’histoire du PC.

 

Rétro découverte – Les Sims sur Game Boy

Ce week-end dans Rétro Découverte, Edward part sur les traces d’une licence bien connue des joueurs (et aussi des non joueurs) : Les Sims. Si les différents opus de la série sur PC sont bien connus, on ne peut pas en dire autant de la version Game Boy Advance.

Le premier épisode des Sims est sorti en France le 4 février 2000 et a été un véritable succès dès sa sortie. À tel point que de nombreuses suites ont vu le jour, et ce jusqu’à aujourd’hui, avec les Sims 4, sorti en 2014 et bénéficiant d’extensions.

Le 17 décembre 2003 sortait la première adaptation sur console mobile des Sims : Les Sims : Permis de sortir. Un épisode qui n’est peut être pas ancré dans la mémoire collective, mais qui a néanmoins essayé d’introduire de nouveaux concepts dans la saga. Pour le reste, on vous laisse découvrir plus en détail le contenu des Sims : Permis de sortir, avec Edward.

Rétro découverte – L’ancêtre des Sims !

Aujourd’hui Edward est sur le point de se lasser des cartouches de jeux léguées par son grand-père, parfois un peu redondantes. Et puis, comme pour le contredire, une disquette pas comme les autres se présente à lui pour rappeler que le monde vidéoludique est fait de petites perles de créativité.

C’est à Little Computer People que nous jouons aujourd’hui ; un titre qui parle de lui-même : un petit bonhomme vient s’installer dans l’ordinateur d’Edward et fait comme chez lui. Un minimum poli, il finit tout de même par se présenter : c’est décidé, Gaylord et son chien Monsieur Sert-à-rien ont élu domicile chez notre chroniqueur…