Les mots du racisme qui blessent

Il existe encore la banalisation de paroles à caractère raciste dans différents domaines de la vie sociale comme la politique, le monde du travail, l’école, l’espace public, les réseaux sociaux ou encore les médias.

Dans le cadre de la Semaine de lutte contre le racisme 2018, la Ville de Meyrin a proposé un café citoyen, des ateliers de poésie et des ateliers du rap sur les mots qui blessent.

Soirée de clôture, en collaboration avec le tissu associatif, le Printemps de la Poésie et avec le soutien du Bureau de l’intégration des étrangers (BIE).

Chez Jacqueline

Jacqueline Bonsack a 89 ans. Lucide, généreuse, passionnée, humble, Jacqueline nous invite chez elle et nous permet d’entrer dans son intimité, côtoyer son passé et son présent.
Jacqueline Bonsack est née en Algérie. Lors de la guerre d’indépendance d’Algérie Jacqueline est partie sur Paris pour joindre sa famille et réaliser ses études en pharmacie.
À Paris, elle a rencontré son marie, un médecin et mathématicien suisse, avec qui elle a eu deux enfants.
Pendant 10 ans, Jacqueline a habité à Locle dont elle travaillait dans une pharmacie, pourtant elle ne pouvait pas exercer sa profession en tant que pharmacienne, car à cette époque il n’’était pas possible de faire la reconnaissance des diplôme étrangers.
En 1975, grâce à un changement de loi, Jacqueline a pu faire une équivalence de son diplôme et ouvrir à Lausanne une pharmacie, laquelle a tenu pendant plus de trente ans, jusqu’à sa retraite.
Depuis 20 ans, Jacqueline s’engage assidument dans la vie associative de la Ville. Elle participe au réseau d’échanges réciproques de savoirs à Lausanne. Elle y apprend l’anglais et offre des cours de français, de la mosaïque et de la peinture sur bois.
Au-delà d’un exemple d’intégration, un exemple de vie !

Un film de Violeta Ferrer

Un film réalisé par l’Association A la Vista avec le soutien du canton de Vaud et le Bureau cantonal pour l’intégration des étrangers et la prévention du racisme (BCI).

Tiger’s Vega – La Vie Des Noirs Compte aussi !

Cause : La Violence Policière contre les Noirs. Déclenchement : La Mort d’Hervé abattu par la Police Fait Actuel : Le Passage à tabac de Claudio par plus de 4 Policiers Ras-le-bol de ce Profilage Racial qui dure depuis des années Que Dieu nous protège et vous bénisse Tous ! Réalisation clip-image : Dj Shan

Carrefours 47 – Solidaires : bénévolat et vie associative

De quelle manière le bénévolat et la vie associative peuvent transformer la vie des citoyennes et citoyens, ainsi que de l’ensemble d’une société multiculturelle ?

À travers le témoignage des bénévoles et l’immersion dans quelques associations en Suisse romande ce reportage s’interroge sur les enjeux liés à la vie associative et rendre hommage à tous ceux qui s’engagent.

Nous nous sommes également interrogé sur les démarche à suivre pour exercer une activité bénévole et les conditions nécessaires pour créer une association. Joëlle Martinoya, Secrétaire générale à Bénévolat-Vaud éclaira vos questions.

Avec la participation de :
Bénévolat-Vaud, centre de compétences pour la vie associative, l’association Metis’ARTE, la Fondation Compétences Bénévoles, le professeur ordinaire Sandro Cattacin – Département de Sociologie de l’Université de Genève -, le cours de français Appren’TISSAGE, l’Association des Familles du Quart Monde (AFQM).

Avec le soutien du : Service des assurances sociales et de l’hébergement (SASH) – Département de la santé et de l’action sociale du Canton de Vaud et la Fondation Leenaards

Un reportage réalisé par Violeta FERRER et Patricia MARIN.

Suisse Moi – Vie aquatique Moorea

Voilà deux jours intense passé presque que dans l’eau à Moorea, guidé par vos propositions. Au programme Fafaru, plongée, requins, raie, lagoonarium, péche sous marine, viste de l’ile et pêche traditionnelle.

La proposition la plus populaire, c’était de goûter le fafaru. C’est un plat traditionnel polynésien, du poisson mariné dans l’eau de mer fermentée depuis trois mois avec les restes de poisson macérées dedans. Un truc très odorant avec un goût peu agréable, mais le défi est quand même réussi, et j’ai même pas vomi.

Un autre défi qui vous tenez à coeur, c’est de faire une plongée avec les requins. Je l’ai fait à Edenparc, et j’y ai vu les requins citrons et les requins pointe noire.

L’après-midi je suis allé à Lagoonarium pour voir les raies, les murènes, les poissons-pièrres, et encore les requin. Un spot magique, petit paradis sur Moorea.

Pour rester dans le thème des animaux, je vais soigner les tortues dans le centre Te Mana O Te Moana, (www.temanaotemoana.org) qui s’occupe de la protection de l’environnement marine. Les tortues blessées y sont soignée pour être relâchée (ou pas) dans l’océan.

Ce soir on va à la pêche sous-marine de nuit. Je suis armé d’un harpon et une lampe puissante, et on voit plein d’animaux nocturnes marins.

Mon défi préféré – essayer la danse traditionnelle tahitienne. Je suis invité chez un ami, qui m’initie à des mouvement des hanches et des jambes. Impressionnant, mais pas facile, et surtout ça donne chaud.

Les prochaines aventures sur Huahine, suissez-moi.

Deviens un suisseur en te suissecribant http://bit.ly/1aHHqG6
et suis moi sur : http://SUISSEMOI.com
http://FACEBOOK.com/suissemoi
http://TWITER.com/suissemoi
http://INSTAGRAM.com/suissemoi

Le mouvement, c’est la vie !

Avec « Le mouvement, c’est la vie », l’Office fédéral du Sport (OFSPO) a produit un court-métrage sur l’intégration de l’activité physique, du jeu et du sport dans la vie de tous les jours. Le film explique aux parents, de toutes origines et toutes langues confondues, comment l’activité physique peut aider les enfants à se développer sainement et comment faire pour intégrer le mouvement dans la vie quotidienne de la famille.